Actualités

Dernières actualités

Les saisonniers touristiques, victimes collatérales du Covid-19 en Bretagne

Le tourisme, notamment le monde de l’hôtellerie-restauration, nage en plein brouillard, malgré les annonces de ce jeudi. Dans la région, six emplois saisonniers sur dix en dépendent, ils seront les premiers à faire les frais de cet été si incertain.

Le tourisme, notamment le monde de l’hôtellerie-restauration, nage en plein brouillard, malgré les annonces de ce jeudi. Dans la région, six emplois saisonniers sur dix en dépendent, ils seront les premiers à faire les frais de cet été si incertain.

 

Philippe Y. est saisonnier depuis 30 ans, un mode de vie dont il apprécie la liberté. La montagne l’hiver, le bord de mer le reste de l’année. Mais en trois décennies d’expérience, jamais il n’avait vécu cela : une saison qui s’achève brutalement, en quelques heures.

 

C’était au cœur de la station pyrénéenne de la Mongie. « C’était surréaliste, la station s’est vidée d’un coup. » Il devait normalement enchaîner pour la deuxième année consécutive dans un centre de vacances du côté de Quiberon.

 

Un contrat oral pour le début du mois d’avril qui est resté, vu les circonstances, au point mort. Finalement, il sera peut être mis au chômage partiel à partir de la fin mai, en attendant la réouverture du site. «J’aimerais bien reprendre car au niveau financier, ça ne pourra pas durer, mais je ne suis pas le plus à plaindre», philosophe-t-il.

Staff Advisor

View all posts by Staff Advisor

Staff-Advisor

Laisser un commentaire